Les Revenants : le retour gagnant de la fiction française

Canal + nous offre la fiction qui risque de faire date. Les Revenants nous raconte la cohabitation pacifiste entre mort et vivant dans une ville tranquille retranchée dans les montagnes.

Cette critique est très dure à écrire pour moi pour une raison : je déteste le made in France. Regardez plutôt : Louis la Brocante, Joséphine Ange Gardien, Section de Recherche ou encore la pire chose du moment soda (sans majuscule ca ne la mérite pas). Par contre j'adore Canal + même si la seule fiction récente que j'ai hâte de revoir c'est Platane. Ici c'était plus dans l'humour et les références que dans l'intrigue et la qualité de réalisation.

Maintenant nous assistons peut être à l'avènement d'une future référence.

 

Les Revenants la meilleure nouveauté 2012-2013

Et oui c'est dur de l'admettre mais la meilleure nouveauté cette année est assurément les Revenants. Canal + nous offre une série que l'on n'attendait pas à ce niveau. Avec Pigalle la Nuit, Maison Close ou Braquo, on va de la prostituée à de la caricature de flic, pas grand chose d'innovant. Puis est arrivée par la petite porte les Revenants.

Pitch entre la vie et la mort :
Dans une ville de montagne dominée par un gigantesque barrage, le même jour, plusieurs personnes d’âges et de milieux différents, tous désorientés, cherchent à rentrer chez eux. Ils ne savent pas encore qu’ils sont morts depuis plusieurs années, qu’ils n’ont pas vieilli et que personne ne les attend. Déterminés à reprendre une place qui n’existe plus, ils découvrent peu à peu qu’ils ne sont pas les seuls revenants et que leur retour s’accompagne de dérèglements croissants. Et si ce n’était que le début d’un bouleversement plus majeur encore ? 

Le synopsis de Allociné ne vous excite pas tant que ça ? C'est dommage car vous passez à côté d'une série qui trouve son inspiration dans Twin Peaks au niveau de la psychologie des personnages et de son ambiance mais qui se démarque de cette grandiose série par son envie de bien faire.

 

Les revenants Victor

"Victor le futur outil de contraception"

 

Et quand on veut, on peut. 

Ca Fabrice Gobert l'a très bien compris. Une production moderne qui a de l'ambition doit maitriser tous les aspects techniques ce qui manque cruellement à toutes les autres productions françaises. Ca tombe bien j'ai été fasciné par la photographie et l'ambiance sonore. Les panoramas de jour ne font pas carte postale et donnent envie d'aller à la montagne. Les lieux les plus importants dégages une atmosphère spéciale. Pas horrifique, pas mélancolique, pas normale, juste speciale. Quand on découvre ces lieux, on sait directement que quelque chose d'important va se produire. Que ce soit dans ce "couloir de la mort" ou cet arrêt de bus où l'on découvre le petit Victor associés à cette musique qui glace le sang, tu comprends très vite que les Revenants c'est pas Camping Paradis ou No Limit. La référence elle est là.

Du point de vue du casting, les Revenants sont convaincants. Pour ma part je les trouve tous flippant avec en tête de liste Camille et le petit Damien Victor. Pas réellement de personne connue et même pas une star au casting (tiens on dirait la recette de Twin Peaks). Tout est dans les détails : les jumelles qui n'ont plus le même âge se ressemblent comme deux gouttes d'eau alors que dans la réalité elles n'ont aucun lien de parenté, Victor qui a largement sa place dans le futur Paranormal Activity 5, la voisine qui ressemble beaucoup à la connasse de mégère qui nous espionne tous les jours... Les réactions des personnages lors du retour des Revenants sont à 100% réalistes. Je me suis longuement demandé comment je réagirais et effectivement j'aurai fait comme eux : soit je me dis que je ne vois qu'une illusion, soit je cache tous les souvenirs de sa mort, soit j'essaie de le retuer, soit je lui parle normalement, soit je n'essaie pas de comprendre et jaccepte le cadeau. Pourquoi en faire tout un plat ? La seule série qui se rapproche de ça c'est Awake qui est sorti cette année et qui a été injustement annulée. Dans cette série, un homme accepte de vivre dans une réalité avec sa femme décédée et dans une autre avec son fils décédé, mais à aucun moment il y a remise en question de l'univers et encore moins une pub pour l'église.

 

Léna et Camille

"Léna et Camille sont jumelles sauf que l'une est une revenante"

 

Allez j'achève cette critique car je suis loin d'avoir tout structuré mais j'aimerai finir sur ce qui me plait le plus sur les Revenants. Je pense que si je devais conseiller à un groupe de personne les Revenants ça serait à tout ceux qui ont suivis Lost avec acharnement. Pourquoi ? Car tout simplement en deux épisodes, on découvre des mystères et on sait que plein d'indices sont posés un peu partout. Les forumeurs commencent déjà à avoir les neurones qui chauffent et les hypothèses fusent. C'est un engouement que je n'ai pas vu ni ressenti depuis bien longtemps. Limite on a l'impression que notre âme de sériephile revit, tout cela grâce à une fiction française. Même les parieurs les plus fous ne l'on pas vu venir. Les Revenants de Canal +, une référence en devenir ? Je l'espère. 

 

Les Revenants c'est à voir parce que :

- le casting français

- le père de Camille et Léna qui est pour moi le personnage le plus tranchant

- la réalisatiion technique est au dessus de tout, limite proche d'une réalisation anglaise (Luther par exemple)

- les énigmes à résoudre sont passionnantes

- il y a un vrai showrunner, métier qui n'existe pas dans les autres réalisations françaises

 

Mais des fois c'est un peu lourd :

- l'espèce de sentiment que l'on part sur une résolution religieuse

- le cliché des flics recrutés à bac -5 cher à Canal +

- Le personnage de la voisine qui fait tâche mais surement nécessaire

 

Quelques liens utiles : 

Critique bien mieux écrite sur les Revenants

Ici on pose ou on écoute les théories des fans

Bande annonce pourrie mais bande annonce quand même

 

 


comments powered by Disqus
Publié le Dimanche 02 Décembre 2012 à 17:00