Dexter m'a tuer

Dexter m'a tuer

En 2006, un nouveau show nommé Dexter pointe le bout de son couteau et nous balance sa qualité d'écriture et d'image à la gueule. 7 saisons plus tard, on enterre la série comateuse avec plaisir.


Si t'as pas vu la fin de Dexter passe ton chemin !!!


Dexter, t'en a mis du temps à crever

Huit saisons avant que tu crêves honteusement, Dexter t'as mis huit saisons à t'en aller lamentablement. Huit saisons c'était trop. Pourquoi huit d'ailleurs ? On t'avait dit de le faire après la 5ème. C'est parce que ta soeur était trop débile pour te découvrir plus tôt (je te parle même pas de tes collègues) ? Ou c'est parce que ton public était tous enfermés dans un pigeonnier ? 

Ok tu te vends bien à l'étranger. Ok tu avais des superbes audiences. Mais peu de séries comme toi se sont autant cassées la gueule au niveau de la qualité. Que ce soit dans tous les compartiments : image, son, scénario et surtout dans l'interprétation des policiers de Miami... 

Le pire dans tout ça et c'est là où on voit vraiment que t'es un gros fainéant, c'est qu'il y a eu exactement 96 épisodes. T'étais à 4 épisodes de la syndication. Comment as tu pu passer à côté ?  

Huit ans, deux ans au top, six ans d'ennuis. 

dexter meme

 

Dexter, merci pour la perte de temps

Certains diront "pourquoi tu regardes une série que tu détestes ? T'es con ou quoi ?", je leur répondrai : "bah non je suis sériphile et plein d'espoir. Quand je commence quelques chose, je ne m'arrête pas au milieu. Et j'aime me faire du mal.". Donc je suis maso mais pas con.

Dexter c'était LA série qui me faisait hurler chaque semaine. Tous les ans de septembre à décembre, j'avais mon quotat d'insulte à sortir le lundi soir après visionnage (quotat doublé avec The Walking Daube).

Je pense aussi que Dexter était un phénomène de société. Je ne voulais manquer aucune conversation avec mes amis ni au bureau parce que je n'aimais pas Dexter. Le choix fut le bon, comme je montrais mon dégout pour cette série avec passion, je pouvais fortement participer aux échanges sociaux qui m'entouraient.

Sinon au niveau perte de temps, ton générique, il est beau deux fois mais à la troisième, je l'ai zappé direct et les 93 fois d'après aussi. Plus le recap des épisodes d'avant, l'épisode commence au bout de 4 minutes. Je pense qu'aux USA, il y a une pub de placée après ces deux étapes. 

Dexter, tes potes sont aussi débiles que toi

Ce qui t'as rendu triste et ininteressant au fil des années ce sont tes acteurs et leurs histoires de merde. Oui de merde il faut bien le dire. Dexter peut être comparée à la blague suivante : tu mets une merde dans un sac en papier, tu mets le feu au sac devant une porte, et tu sonnes à la porte. Le mec son premier reflex c'est d'éteindre le feu avec son pied. Malheureusement, ce qui ressemblait qu'à un sac de papier, n'est qu'en fait un déguisement pour quelque chose qui sent mauvais mais on est forcé de se focaliser dessus pour le comprendre.

Je reviens à tes potes/collègues/psychopathes :

Ton père : le mec t'as enseigné comment être un solid snake serial killer mais il était juste officier dans la police. Si on compare c'est comme si Chuck Norris était videur de boite. Il ne vivait que dans ta tête, ça t'as pris huit ans pour t'en débarrasser en un pitoyable monologue (et une lumière sacrée ???). Certes au début, il amenait des réflexions intéressantes mais au fur et à mesure il tombait dans le simplissisme jusqu'à ne plus trop apparaitre dans les épisodes. Joli échec du père imaginaire.go home dexter

Le couple LaGuerta / Batista : Oh que c'était nul. Imaginez bien que plusieurs personnes ont validé le fait que ce couple existe. Leurs histoires étaient tirées de mauvais livres érotiques. C'était tellement absurde d'intégrer les amourettes de gens qu'on en a rien à foutre. Limite sa soeur ça se comprend, mais eux non c'est pas possible. Batista n'a jamais résolu une affaire. Ils ont jamais attrapé les "killers" par eux-même. Pourtant ils ont tous été promus. Mon âme est triste de savoir que Batista existe toujours, il n'a même pas eu une égratignure au dernier épisode. Je vous mets de côté la mort du travestis de service de LaGuerta qui était surréaliste et qui est survenue que bien trop tard dans la série (6 saisons de retard au moins). Bref les scénaristes toujours à l'école, rappelez vous de couple sans intérêt, pour ne pas le reproduire. 

Vince Masuka : Ici c'est bien dommage, Vince était un personnage attachant au début. Puis ensuite ses blagues de cul ont été de moins en moins marrantes. L'écriture de ces répliques ont été confiées au stagiaire redneck de passage. Puis un jour, comme ça venu de nul part, car il fallait remplir les épisodes donc on lui a refourgué une fille qui fait du topless entre midi et deux. Un gros gros aveux d'impuissance.

Quinn : ... Pauvre type. 

Debra Morgan : Là j'appelle ça du gâchis. A la création de Dexter, tout le monde soutenait Debra car on voyait apparaître un personnage féminin avec un fort caractère, qui sortait des fuck à tout va et qui possèdait une grosse présence à l'écran. Elle avait tellement de charisme que Michael C. Hall s'est mariée avec elle. Puis vaint le divorce. Ce qui coincide énormément avec sa febrilité et son manque d'inspiration à l'écran. Bien aidée aussi par les scénaristes, son personnage a sombré. Même le moment où elle découvre la face cachée de son frère n'a suscité aucun engouement de ma part. Debra n'est pas morte lamentablement au dernier épisode, elle est morte petit à petit depuis la saison 2.

Les méchants : Après la deuxième saison, le grand n'importe quoi a commencé. Dans la 3ème saison, Dexter se bat contre un fanboy. Dans la 4ème, on a droit à un petit vieux, Trinity, qui buta Rita malgré ses rhumatismes. Dans la 5ème saison, l'ex-mari d'Angelina Jolie qui ne tue pas vraiment + Robocop (Murphy tu craques) qui ne ferait pas beaucoup de mal avec son couteau en plastique. La 6ème saison a recruté le fils sans talent et sans charisme de Tom Hanks (à son âge Tom faisait Big, c'est quand même autre chose). La 7ème, c'était Sarah de Chuck et il se l'ait tapée. Enfin la dernière saison, c'était un mec psychotique jaloux, qui se fait arrêter comme une merde. Jamais aucun méchant n'a fait de mal physiquement au héros car il n'y au final presque jamais eu de vrai face à face. Les mecs venaient juste le saluer directement à son boulot (personne n'a jamais fait le rapprochement que Dexter connaissait tous les morts personnellement).

Les gosses de Rita : Pourquoi sont-ils encore vivant ?

En clair, vaut mieux pas trainer à Miami, il y a soit des débiles soit des serial killers qui ne se font jamais chopper.

Dexter pourquoi t'as viré toutes les bonnes choses

Si Dexter a plu autant c'est que la série avait des atouts. Parmis ses atouts on peut citer Rita qui était un personnage tout autant cassé que notre liquidateur au cellophane. Son personnage a évolué jusqu'à maturité mais meurt à cause de Dexter. Même pas le temps de dire aurevoir. Elle a senti le bon moment pour partir et elle a eu raison.

Je citerai aussi le frère de Dexter et Lila. Bizarrement ils ont été les nemesis du personnage principal tout en étant les caractères les plus proches en tout point. Cette sensibilité écartée, Dexter est devenu un gentil avec tous les clichés lui collant à la peau. Le showrunner aurait dû continuer dans cette voie en lui attachant des personnes d'actions et non des victimes. Dexter c'était un méchant qui s'exprimait en tuant des méchants pas un gentil super héros qui travaille dans l'ombre.

Les insultes se sont faits moins percutantes au fil du temps alors qu'elles étaient la marque de fabrique de la série. Combien de chaînes grand public ont dû passer Dexter en troisième partie de soirée pour ne pas choquer les plus petits (qui regardent les informations du 20h et son générique qui fait peur dérivé des Dents de la Mer). 

Pour moi ça a son importance mais la B.O. de Dexter était une référence musicale. Les deux premières saisons le choix des musiques étaient très inspirées et ensuite on a eu le droit à d'énormes recyclages et du mauvais choix à chaque épisode. L'ambiance en prend un coup.

Et le meilleur pour finir : Sergent James Doakes. Ce mec peut te faire flipper rien qu'en te regardant. C'était le seul type intelligent de la brigade. C'était le seul mec qui connectait ses neurones pour surprendre l'amoureux des tâches de sang. Il avait une allure, une putain de présence, il nous faisait nous sentir mal pour Dexter. Il était hargneux, il était dangereux. Puis boom. Mort. Ce qui a entrainé le cancer de la série. C'est simple la seule fois où il revient dans un épisode, l'épisode fait tilte, l'épisode sort de la nuit, revient à la surface. Et quand tu t'en rends compte sur le moment ça fait mal, très mal.

 

Dexter, tes scénaristes sont blacklistés maintenant

LE plus gros problème de la série : les scénaristes. Derrière leurs pseudos, je pense aisément qu'une classe de CM1 en détresse se cache derrière. L'autre hypothèse, c'est que chaque jour, quelqu'un qui ne connait pas du tout la série, souffle des idées pour l'épisode qui suit.

Après peut-être que c'est un problème de showrunner qui n'avait aucune capacité à former une équipe ni à prendre les bonnes décisions. Mais de mémoire plusieurs showrunners se sont succédés après la deuxième saison, ce qui invalide peut-être ma proposition. Ou alors ils étaient vraiment tous nuls. 

Ce que l'on a c'est un résultat absurde. Un nombre incroyable de raccourcis miraculeux ont été pris. Et cela n'a dérangé personne (coucou je suis caché dans ton coffre, coucou je vole ma soeur morte, COUCOU JE VAIS DROIT DANS UNE TORNADE ET JE SURVIS). Des gens ont validé ces idées, les acteurs ont tourné ces scènes, les équipes de tournage ont filmé tout ça et pourtant personne n'a levé le petit doigt pour secourir la série... Je vois même de temps en temps l'expression "les raccourcis à la Dexter".

taken meme

 Attention scénatistes de Dexter

Dexter, ton dernier épisode est une aude au foutage de gueule

Ca y est t'es mort et enterré. Je suis heureux et énervé. Mais je ne digère toujours pas ce dernier crachat lancé à notre face. Tu avais toute une saison pour finir la série en beauté. La dernière image de la saison 7 était surprenante car magnifique. Là rien ne s'est passé comme prévu. Tout s'est fait dans le dernier épisode. Aucune montée d'adrénaline, aucune émotion, aucune surprise. Dans cet épisode final on a le droit à :

  • L'arrestation du grand méchant tellement bidon.
  • La mort du grand méchant filmé mais Dexter n'aura aucune poursuite car il parait que c'est mérité.
  • Dexter dit aurevoir pendant 15 minutes à ses collègues qui ne cherchent même pas à savoir pourquoi l'Argentine.
  • D'une scène anodine à une autre, Debra tombe dans un coma irréversible. Aucune volonté de nous sortir des larmes. Le pire c'est qu'ils n'ont même pas essayé.
  • Miami est évacué mais les malades dans les hopitaux restent. C'est comme ça que Dexter débranche sa soeur et la vole. MERDE IL LA VOLE QUOI ! Puis ensuite tranquillement sans rien lui demander la range entre ses victimes. Il y a aucune logique. Aucune.
  • Dexter se débarasse de son fils et de sa copine en un coup (respect mec).
  • Dexter ne veut pas vendre son bateau car il est trop nostalgique.
  • Dexter fonce sur une tornade avec son petit bateau et survit. OK. 
  • Dexter après avoir tué notre patience, Dexter tue des arbres NOR-MAL. 

 Je pourrais continuer longtemps mais contrairement à Dexter je sais m'arrêter quand il le faut.

J'aurai tellement aimé qu'il se fasse prendre. Qu'il meurt devant ses amis et collègues. Je voulais une fin digne d'un serial killer. Même une vengeance d'outre tombe m'aurait enchanté. Les scénaristes en ont décidé autrement. Ils ont préféré ne pas tuer leur protégé pour montrer au yeux du monde entier leur manque d'ambition certain. 

Un dernier message pour Dexter : "Si j'étais dans Supernatural je brûlerai tes ossements pour que tu meurs définitivement"

 

Quelques petits bonus :

J'aime bien le moment où il dit "Surprise Motherfucka"


J'aime bien le moment où elle dit Fuck


comments powered by Disqus
Publié le Dimanche 29 Juin 2014 à 02:07