Death Note

Death Note

Si vous aviez un cahier de la Mort qui vous permettait de tuer n'importe qui dans les 40 secondes qui arrivent, vous en feriez bonne usage ? Death Note raconte comment pourrait se passer votre histoire avec cet étrange pouvoir.

Synopsis : 

Death Note raconte la vie de Light, un jeune prodige prometteur qui trouve un jour le "Cahier de de la Mort" perdu par un Dieu de la Mort, Ryûk. A l'intérieur de ce cahier une inscription est écrite : « la personne dont le nom est inscrit dans ce carnet meurt ». Le carnet possède certaines règles dont une très importante : il faut connaître le visage et le véritable nom de la personne ciblée pour sa mort survienne.

Light veut désormais utiliser ce carnet pour éradiquer le mal et créer un monde parfait. Devenir Dieu à la place de Dieu. Le problème c'est la folie dans laquelle il va s'enfoncer.

De plus, ces morts naturelles de tous les criminels interpellent Interpol et le fameux détective L. L n'a pas d'identité. Light et L se disent tous les deux travailler pour la justice, s'en suit donc un jeu d'intelligence entre les deux plus grands prodiges que le monde ait connu.

 

Les Personnages :

Light YagamiLight Yagami/Kira : C'est le personnage principal, celui avec qui tout arrive. Il se fait appeller Kira (dérivé de Killer). Il ramasse le Death Note et l'utilise afin de devenir le nouveau Dieu. Son obsession et la concurrence le rendent psychotique au point de devenir l'ennemi numéro 1. Même s'il devient arrogant, le personnage continue d'être charismatique tout du long.

 

L

L : C'est l'ennemi juré de Light, mais c'est lui représente le Bien. Ce génie est issue d'une maison pour enfants prodiges. Il va se positionner en tant que meilleur détective du monde pour trouver qui est vraiment Kira. Il n'est aidé de personne. C'est un personnage solitaire qui est un peu perché (il s'agroupie sur les chaises car sinon il perdrait 40% de sa capacité d'analyse). Pour moi le personnage le plus intéressant, il y a même eu des films dédiés à la jeunesse de L.


Ryuk Death NoteRyûk : Cest un Dieu de la Mort qui s'ennuit terriblement parmis ses congénères. Il décide donc un jour de lancer un Death Note dans le monde des humains. Comme quelqu'un a trouvé ce Death Note il est obligé de le suivre jusqu'à la mort de celui-ci. Ici il suit Light et lui explique les règles du Death Note. Il propose aussi au garant du Death Note de diviser son espérance de vie de moitié en échange d'un oeil de dieu de la mort pouvant voir les noms et l'espérance de vie des personnes qu'il regarde. Ce dieu reste neutre et n'interfère aucunement sur les évènements qui se déroulent.

 

Misa

Miss Amane :  Très fleur bleue, cette jeune fille a pour dans la vie de trouver Kira qui a assassiné les assasins de ses parents. Dès qu'elle le trouve, elle en tombe directement amoureuse. Elle aussi possède un Death Note que le dieu "Rem" lui offre. Elle aidera par tous les moyens d'aider Light qui en profite de façon indifférente. Elle lui permettra de l'aider à trouver le nom de certaines personnes qui lui en veulent. Elle accepte tout sauf que Light la trompe car elle n'hésiterai pas à passer à l'acte.

 

 

Quelques règles à propos du Death Note :

Merci Wikipedia (à ne surtout pas aller voir si vous ne voulez pas être spoilé) pour cette petite aide :

  • La personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt.
  • Il faut avoir en tête le visage de la personne dont on écrit le nom. Sans quoi la mort ne surviendra pas. Les individus portant le même nom et prénom ne seront pas affectés.
  • Si l’on écrit la cause de la mort à la suite du nom dans un délai de 40 secondes du monde des humains, la personne décède la manière ainsi décrite. Si l'on n'écrit pas la cause de la mort, la mort est systématiquement due à un arrêt cardiaque.
  • Si l’on écrit la cause de la mort, on obtient un délai supplémentaire de 6 minutes 40 secondes du monde des humains pour décrire précisément le déroulement de la mort.
  • Dès lors que le Death Note tombe dans le monde des humains, il appartient à celui qui le trouve.
  • Celui qui s’en saisit devient alors capable de voir et d’entendre le dieu de la mort qui en est l’ancien propriétaire.
  • Celui qui fait usage de ce cahier ne va ni en enfer ni au paradis.
  • Si l’on écrit l’heure de la mort dans les 40 secondes qui suivent le moment où l’on a écrit « crise cardiaque » comme cause de la mort, on peut fixer l’heure de la mort même pour une crise cardiaque.
  • La personne qui touche le Death Note devient capable de voir et d’entendre l’ancien propriétaire qu’est le dieu de la mort, même si elle n’en est pas elle-même le nouveau propriétaire.
  • Un dieu de la mort, propriétaire d’origine du Death Note, en général, ne fait rien qui puisse aider le possesseur du Death Note.
  • Le dieu de la mort n’a aucune obligation d’expliquer complètement l’utilisation du cahier ou les règles à l’humain qui en a pris possession.
  • Un dieu de la mort peut rallonger sa vie en écrivant des noms d’humains dans le Death Note, mais un humain ne le peut pas.
  • Une personne peut mettre fin à ses jours en utilisant le Death Note.
  • Une personne qui devient possesseur d’un Death Note peut obtenir un œil de dieu de la mort, lui permettant de connaître le nom et la durée de vie restante de celui ou celle qu’elle regarde, en échange de la moitié du temps qui lui reste à vivre.
  • Un dieu de la mort ne peut pas être tué, même si on lui tire une balle dans la tête, ou si on lui plante un couteau dans le cœur. Il serait possible de tuer un dieu de la mort, mais en général, les Dieux de la Mort eux-mêmes ignorent comment.
  • Les conditions de la mort décrites dans le Death Note ne peuvent se réaliser que si elles sont physiquement possible et si elles apparaissent réalisables par un être humain.
  • Une page du Death Note fonctionne en mode recto-verso. Par exemple, en écrivant un prénom d'un côté et un nom de l'autre, la personne trouvera la mort quand même.
  • Les conditions possibles de la mort ne sont pas connues du dieu de la mort. Il est donc nécessaire de chercher et de trouver par soi-même.
  • Une page du Death Note, ou un morceau de page, a le même effet que le cahier lui-même.
  • Il est possible d’écrire dans le Death Note avec n’importe quel chose (sang, maquillage, etc.), pourvu que l’on puisse écrire avec, que cela soit lisible et que cela ne s’efface pas.
  • Même le propriétaire d’origine du Death Note, un dieu de la mort, ne connaît pas tout du cahier.

 

Mon avis de Noob : 

(et oui je m'y colle tant que je n'ai pas trouvé d'esclave de rédacteur)

J'ai regardé d'abord tous les animés que j'ai dévoré en très peu de temps. J'ai ensuite acheté quelques tomes du manga. Les dessins sont propres, nets et sans bavure. Le style est classique mais c'est surtout l'histoire qui importe le plus dans ce manga. J'ai vraiment été impressionné par la maîtrise du jeu d'intelligence entre les personnages principaux même si au final comme dans tout jeu, l'un a toujours 3 voir 4 coups d'avance mais l'autre au final en avait 5. C'est le seul reproche que l'on peut faire à la série. Maintenant j'aime à penser qu'ils se sont arrêtés au bon moment pour ne plus faire dans la surenchère. Il existe une fin alternative non censurée de l'animé. 

Les personnages sont tous très bien travaillés même si certains n'apparaissent que très peu au final. On se souviendra tous de L et du dieux de la mort qui avait un design character d'une très grande beauté. 

De ce que j'ai vu les animés sont très fidèles au format papier. Il y a 37 épisodes pour l'animé et 13 volumes pour le manga. Si vous ne l'avez pas vu c'est très facilement rattrapable.

Je vous conseille fortement Death Note très facile d'accès qui vous fera passer du bon temps et surtout très court par rapport aux autres (Naruto One, Piece et consort qui ne se finisse jamais).

 

Couverture Death Note


comments powered by Disqus
Publié le Samedi 12 Mai 2012 à 19:36